Catégories
L'Anxiété

Les signes qui montre que vous souffrez de troubles anxieux

L’anxiété est la réponse de votre corps au danger anticipé. Il est généralement associé à l’inquiétude ou à la peur et s’accompagne souvent de problèmes cognitifs, tels que des difficultés de concentration et des symptômes physiques tels que des nausées, des tremblements et des tensions musculaires.

L’anxiété peut être une réponse normale à certaines situations, mais parfois elle fait partie d’un trouble anxieux.

Il existe plusieurs types de troubles anxieux, et ils impliquent des symptômes similaires, avec quelques différences dans leurs symptômes.

Vous pourriez avoir l’impression que vos symptômes d’anxiété contrôlent votre vie, qu’il s’agisse de la peur d’une attaque de panique, d’éviter les gens en raison de l’anxiété sociale ou simplement d’un sentiment constant d’inquiétude et d’agitation.

Comprendre les symptômes de votre type spécifique d’anxiété peut vous aider à rechercher le traitement le plus approprié et à améliorer votre qualité de vie.

Qu’est-ce que l’anxiété?

L’anxiété est décrite par le « Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders » (DSM-5 Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) comme l’anticipation d’une menace future. Tout le monde se sent anxieux à un moment ou à un autre, mais tout le monde ne souffre pas d’un trouble anxieux .

Il existe plusieurs types de troubles anxieux, y compris l’anxiété généralisée, l’anxiété sociale, etc. Ces conditions ne doivent pas être confondues avec les inquiétudes quotidiennes.

Il est normal d’être anxieux à propos d’événements importants, comme un entretien d’embauche, une performance, un premier rendez-vous, un gros examen, un accouchement ou un certain nombre de moments de la vie. Mais parfois, l’inquiétude devient incontrôlable et se transforme en un trouble anxieux.

Les troubles anxieux sont des problèmes de santé mentale pouvant être diagnostiqués, caractérisés par une peur excessive, une anxiété et des changements comportementaux et physiques connexes qui peuvent s’aggraver avec le temps.

Ces conditions se manifestent à la fois par des symptômes physiques et mentaux et ont un impact sur les activités quotidiennes telles que l’école, le travail, les loisirs et les relations.

Symptômes

Les effets de l’anxiété comprennent généralement une combinaison de symptômes physiques, psychologiques et sociaux.

Votre profil exact de symptômes variera en fonction de votre situation personnelle, du type spécifique de trouble anxieux et des déclencheurs personnels.

Certains symptômes courants des troubles anxieux comprennent :

  • Peur et inquiétude excessives
  • Bouche sèche
  • Tension musculaire
  • La nausée
  • Rythme cardiaque irrégulier
  • Difficulté à dormir
  • Comportement prudent et évitant
  • Crises de panique

Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de symptômes, car chaque type de trouble anxieux a son propre profil de symptômes et ses propres critères de diagnostic basés sur les directives du DSM-5.

Types de troubles anxieux

  • Désordre anxieux généralisé
  • Trouble d’anxiété sociale
  • Trouble obsessionnel compulsif
  • Trouble panique
  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT) (un type de trouble lié à un traumatisme et à un facteur de stress)
  • Autres troubles anxieux ( anxiété de séparation , phobies spécifiques , agoraphobie , mutisme sélectif )
Désordre anxieux généralisé

Les personnes atteintes de trouble d’anxiété généralisée (TAG) éprouvent une inquiétude, une peur et une anxiété excessives et persistantes, difficiles à contrôler et disproportionnées par rapport à la situation. Le  TAG peut être diagnostiqué lorsque ces symptômes surviennent pendant la majorité des jours sur au moins six mois.

Les symptômes du TAG comprennent :

  • Agitation
  • Irritabilité
  • Fatigue
  • Difficultés de concentration
  • Tension musculaire et courbatures
  • Troubles du sommeil

Les adultes doivent ressentir au moins trois des symptômes ci-dessus, en plus de l’anxiété ou de l’inquiétude, pour recevoir un diagnostic de TAG. Les enfants n’ont besoin que d’un des symptômes ci-dessus, en plus de l’anxiété ou de l’inquiétude, pour un diagnostic.

Trouble d’anxiété sociale

Le trouble d’anxiété sociale, qui était auparavant appelé phobie sociale, se caractérise par une peur excessive des situations sociales et de performance. C’est plus que de la timidité.

Les personnes atteintes de trouble d’anxiété sociale ressentent une anxiété intense qui peut conduire à des comportements d’évitement lorsqu’il s’agit de rencontrer de nouvelles personnes, d’entretenir des relations, de parler devant les autres, de manger en public, etc.

Les symptômes du trouble d’anxiété sociale comprennent :

  • Peur et anxiété disproportionnées dans une ou plusieurs situations sociales
  • Rougir
  • Transpiration
  • Tremblement
  • Fréquence cardiaque rapide
  • Le sentiment de « l’esprit vide »
  • Jugement de soi et conscience de soi
  • La nausée
  • Éviter les situations sociales ou ressentir une peur intense pendant celles-ci
  • Déficience dans les domaines sociaux, professionnels et autres.

Les gens peuvent souffrir d’un trouble d’anxiété sociale général ou d’un trouble d’anxiété sociale spécifique à la performance (comme lorsqu’ils parlent ou jouent devant un public).

Le trouble d’anxiété sociale peut sembler différent chez les enfants. Pour les enfants, l’anxiété doit se produire dans des situations multiple, et pas seulement avec des adultes.

Les symptômes peuvent se manifester sous forme de crises de colère, de blocage, de pleurs, d’attachement et de refus de parler.

Trouble obsessionnel compulsif

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) implique des pensées récurrentes et indésirables qui conduisent à des actions spécifiques et répétitifs, qui interfèrent avec la vie quotidienne.

Le TOC n’est plus classé comme un trouble anxieux dans le DSM-5, mais ses symptômes provoquent de l’anxiété. Pour cette raison, les professionnels associent le TOC aux troubles anxieux.

Les symptômes du trouble obsessionnel-compulsif comprennent : 

  • Obsessions : Pensées et inquiétudes reconnues comme excessives mais qui ne s’arrêtent pas. Les obsessions incluent généralement la peur des germes, la peur de perdre quelque chose, des pensées agressives ou tabous, le désir de symétrie ou d’ordre, etc.
  • Compulsions : Comportements répétitifs effectués pour soulager l’anxiété et généralement liés aux obsessions. Les compulsions incluent généralement le comptage, le nettoyage excessif ou le lavage des mains, un rangement trop précis, des vérifications répétées, etc.
  • Au moins une heure par jour consacrée aux obsessions et aux compulsions, et elles causent une détresse ou une altération importante dans des domaines importants de votre vie.

Le TOC apparaît généralement dans l’enfance ou au début de l’âge adulte et surviendra plus tôt chez les garçons que chez les filles.

Trouble panique

Le trouble panique est un problème de santé mentale qui implique des attaques de panique récurrentes et inattendues.

Une attaque de panique est un épisode de peur et d’inconfort extrême accompagné d’une variété de sensations physiques, que certaines personnes décrivent comme une crise cardiaque.

Les symptômes d’une attaque de panique comprennent :

  • Transpiration
  •  sentir des frissons dans le corps
  • Tremblement
  • Essoufflement
  • Accélérations du rythme cardiaques (Tachycardie)
  • Se sentir étouffé (sensation de manque d’oxygène)
  • Sentiments de malheur ou de mort imminente
  • Douleur thoracique

Les attaques de panique en elles-mêmes ne constituent pas un diagnostic de santé mentale. Elles surviennent dans de nombreux problèmes de santé mentale, y compris le trouble panique.

Une personne qui souffre de trouble panique connaîtra des attaques de panique répétées, une anxiété intense à l’approche de futures attaques de panique et des comportements d’évitement (agoraphobie) face à des situations susceptibles de provoquer une attaque de panique.

Pour être diagnostiqué avec un trouble panique, au moins une attaque de panique doit être suivie d’une période d’un mois d’inquiétude persistante au sujet d’attaques supplémentaires ou de comportements d’évitement.

Par exemple, cela pourrait signifier ne pas aller à l’épicerie pendant des mois parce que vous y avez fait une crise de panique.

Trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est un type de trouble anxieux qui apparaît après qu’une personne a vécu directement ou été témoin d’un événement traumatisant tel qu’une blessure grave, un combat, une violence sexuelle, une catastrophe naturelle ou une mort réelle ou menacée.

Le personnel militaire, les pompiers et les policiers courent un risque accru de TSPT, mais n’importe qui peut en souffrir.

Les symptômes du SSPT comprennent : 

  • Détachement des autres
  • Irritabilité
  • Hyper-vigilance
  • Difficulté de concentration
  • Trouble du sommeil
  • Réponse en sursaut “exagérée”
  • Difficulté à se souvenir de l’événement traumatisant
  • Croyances négatives sur soi ou sur le monde
  • Émotions négatives persistantes telles que la peur, l’horreur et la culpabilité
  • Incapacité persistante à ressentir des émotions positives telles que le bonheur et la satisfaction
  • Comportements autodestructeurs
  • Évitement des déclencheurs associés à l’événement traumatique
  • Symptômes intrusifs, tels que les souvenirs récurrents et involontaires, rêves pénibles et cauchemars, réactions dissociées ou flashbacks, détresse psychologique lorsqu’ils sont exposés à des déclencheurs.

Les enfants peuvent vivre le TSPT différemment des adultes, en raison de différences de développement. Le DSM-5 catégorise les enfants de 6 ans et moins comme ayant un TSPT avec certains symptômes propres à la façon dont ils peuvent manifester le trouble.

Certaines études ont montré qu’au lieu d’agir en détresse par l’événement traumatique ou les symptômes intrusifs, certains enfants peuvent sembler très excités.

Autres troubles anxieux

Il existe d’autres troubles anxieux en plus de ceux énumérés ci-dessus. Chacun de ces troubles anxieux a un profil de symptôme et de diagnostic unique qui est détaillé dans le DSM-5.

  • Trouble d’anxiété de séparation
  • Phobie spécifique
  • Mutisme sélectif chez les enfants
  • Agoraphobie
  • Trouble anxieux dût à une substance/un médicament
  • Trouble anxieux dût à une autre condition médicale
Complications

Les symptômes d’anxiété peuvent changer et s’aggraver avec le temps s’ils ne sont pas traités. En raison de la peur des symptômes ou des crises d’anxiété, vous pouvez commencer à éviter les situations qui étaient auparavant significatives ou qui vous ont apporté de la joie. Cela peut conduire à un isolement social.

Les personnes souffrant d’un trouble anxieux peuvent également développer une dépression, un trouble lié à l’utilisation de substances et des problèmes digestifs tels que le syndrome du côlon irritable (SCI) .

Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?

« Attaque d’anxiété » n’est pas un terme médical officiel, mais il est souvent utilisé pour décrire une attaque de panique .

Une attaque de panique est une période d’anxiété intense et incontrôlable qui peut entraîner un essoufflement, des tremblements, des douleurs thoraciques et des sentiments de malheur.

Les crises d’anxiété sont dévorantes et effrayantes, et parfois confondues avec des crises cardiaques. Ils sont un symptôme principal du trouble panique, mais peuvent survenir dans n’importe quel trouble anxieux ainsi que dans d’autres troubles psychiatriques.

Quand consulter un médecin

L’inquiétude fait partie de la vie, mais lorsque votre inquiétude devient permanente et disproportionnée par rapport à la situation, il est peut-être temps de consulter un médecin.

Les personnes atteintes de troubles anxieux éprouvent de la peur et de l’anxiété qui altèrent leur fonctionnement quotidien.

Cela peut se manifester par la peur de sortir en public, de ne pas répondre aux appels téléphoniques, d’éviter de rencontrer des amis, d’annuler des représentations ou des présentations, des nausées persistantes, des changements dans le sommeil, etc.

Si vous pensez que votre anxiété vous empêche de vivre pleinement, parlez-en à votre médecin.

2 réponses sur « Les signes qui montre que vous souffrez de troubles anxieux »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vérifié indépendamment
0 avis
%d blogueurs aiment cette page :